Diminuisci dimensioni testoAumenta dimensioni testo Bookmark and Share

Résumé

Les essais que nous présentons à l’occasion de la sortie du numéro de Altreitalie de l’an 2000 offrent un double bilan: celui de plus de vingt années de recherches que la Fondation Giovanni Agnelli a consacrées à l’étude des Italiens dans le monde et celui des études ethniques italiennes dans le contexte des différentes historiographies nationales. Claudio Gorlier analyse point par point le secteur consacré aux études états-uniennes et canadiennes en retraçant, à travers les publications de la Fondation Giovanni Agnelli, trois décennies de débats sur l’identité italo-américaine. L’auteur examine ensuite l’évolution du rapport entre la patrie d’origine et les Italiens du Nouveau Monde en montrant comment s’est opérée la naissance d’une Grande, mais non unique, Italie transatlantique. Anthony Tamburri offre une vue d’ensemble brillante des développements de la littérature et de la critique littéraire italo-américaines. Le rapport difficile entre littérature ethnique et littérature états-unienne est relu ici à la lumière de l’évolution de l’identité ethnique: grâce également à la critique littéraire, elle est en train de sortir de la prison du dualisme italo/américain où elle était enfermée et d’abattre les frontières culturelles. Rovilio Costa raconte les débuts difficiles des études portant sur l’immigration italienne au Brésil et s’attache à rappeler les premiers pas de la recherche sur la diffusion dans ce pays de la culture italienne, dont les immigrés furent porteurs, accomplis par la Fondation Giovanni Agnelli. Dans «Italiens au Chili: un bilan historiographique», Maria Rosaria Stabili rappelle tout d’abord les traits essentiels de l’émigration italienne – peu importante du point de vue quantitatif mais appréciable Pour la contribution au développement économique et social du pays –, puis expose les raisons du manque d’intérêt persistant des spécialistes italiens et chiliens pour l’approfondissement de l’analyse de la présence italienne au Chili. Gaetano Rando reconstruit les étapes du peuplement d’origine italienne du continent australien. Il fait ensuite le point sur les études italo-australiennes en se concentrant sur les principaux secteurs de la recherche et en présentant une bibliographie actualisée sur: histoire, sociologie, langue, littérature, mémoires, poésie et théâtre des Australiens d’origine italienne.

 

Privacy Policy

Centro Altreitalie, Globus et Locus - Via Principe Amedeo 34 - 10123 Torino (Italy) Tel. +39 011 6688200 E. redazione@altreitalie.it - info@globusetlocus.org